Siège du Moustachu Chapeauté, Charles-en-Fauciny – 28/07, 9h23

L’escouade ExtHermination composée de Charlot, Charlybears, Ours, Amélio, Chauve, Delta, Sharu, Hamamin, Baudelaire, Wifi, MaréCharles et Charlphaffou s’était déployé devant le bâtiment.

Amélio profita de sa faculté à se transformer en hélicoptère pour identifier la zone à attaquer et identifier le nombre d’ennemis, après avoir donné les informations à ses Charlmarades ils décidèrent de lancer l’attaque en envoyant charger les deux ours sur les quatre hermines qui gardaient la porte.

Une fois les mammifères poilus lancés vers leurs proies rien ne les arrêtaient, cependant ils furent surpris de ressentir une résistance sous leurs dent, ce n’était pas de vrais hermines bretonnes pur-sang mais des robots; ils réussirent néanmoins à les mettre hors d’état de nuire.

Alertés par les bruits du combat deux hermines apparurent sur le balcon et allaient tirer sur Charly et Ours mais c’était sans compter sur Hamanin Le Sniper qui mit une balle à la première et Sharu le Nippon qui lança 5 kunaï sur l’autre ce qui les détruisirent; détruire et non tuer car celles-ci aussi se révélèrent être des robots.

Cette révélation quand à la nature des gardes inquiéta Baudelaire qui se demandait si avec ce genre de technologie les hermines n’essaieraient pas de d’envahir le Charlistan, mais bon pour l’instant il devait se concentrer sur sa mission il montrera ses craintes dans son rapport.

Arrivé dans le couloir discrètement, deux gardes leurs tournèrent le dos ce fut au tour de Charlphaffou et Wifi d’utiliser leurs capacités animales, Charlphaffou en découpa un avec ses griffes et Wifi arracha la gorge du second; la voie était libre. Lorsqu’ils ouvrèrent l’antichambre six gardes étaient à l’intérieur, Delta fit signe à ses Charlmarades de l’attendre et fonça dans la pièce et utilisa son agilité pour esquiver les balles qui lui étaient destinées et tira sur toutes les Hermines-Robot une par une, jusqu’à ce qu’il n’en est plus une seule, il fit signe au autres que la voie était libre.

Dans la salle d’après; Horreur; une cinquantaine d’Hermine les attendaient armes en mains et firent feu. Heureusement les Hermines avait fait le même stage de tir que les stormtroopers, tous remercièrent dans leur tête beauf qui était devenu hermine et qui leur fit profiter de son code promo. Par contre, un tir fit mouche dans l’œil de MaréCharles et il cria « Jean-Marie Au Secours ! ».

Tout à coup Chauve eut un éclair de génie et sorti de sa poche une image de Bobig Foudroyant qui paralysa tous les robots d’un coup. Ils partirent tous libérer le rédacteur qui était attaché sur un siège dans le fond.

Il découvrirent que le rédacteur du Moustachu Chapeauté et par extension était Charlutin, l’ancien rédacteur du Petit Charlistanais ils s’apprêtèrent à le libérer mais Charlot pointa son arme sur la tête de Charlutin et dit :

-« Logan Charlutin, vous êtes en état d’arrestation pour avoir lancé une fausse alerte à des fins commerciales et d’avoir blessé MaréCharles toujours pour les mêmes fins, vous pensiez que nous n’allions pas nous rendre compte du ‘Made By Bobigmon’ sur les robots ? »

MaréCharles énervé de s’être blessé pour rien assomma Charlutin avec la crosse de son arme.

Fin de l’Opération – 28/07, 11h21

Depuis Charlutin a fait un séjour de moins de deux heures en prison, car il a été libéré par le juge Charlocrate (pas du tout corrompu selon le cousin de papi qui a dit wallah) et continue la publication de son journal. MaréCharles lui, a pu avoir un nouvel œil grâce à la médecine évoluée du Charlistan.

Morale de l’histoire :

Arrêtez d’être racistes bordel, les Hermines n’ont rien demandé et sont très gentilles !

 

Auteurs

À propos de l’auteur

Charles qui commence à dater, je suis journaliste au Moustachu Chapeauté et j'ai participé à de nombreux trucs Roleplay.
Lycéen Manchois qui se destine à être professeur de sciences.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code